Ou sont les liens ?
  Les Forums qui parlent de la Raspberry Pi
   

Les forum en français :     
blaess.fr Le blog de Christophe Blaess très pointu sur le sujet.
raspberrypi.forum.free.fr
   (qui semble peu actif)
forum.pobot.org
(orienté robotique)   
debuter-avec-raspberry-pi
 plutôt un site qu'un forum avec des tutos très bien fait pour les débutants.
raspberrypi.org/phpBB3  (une partie du forum Anglais)
developpez.net/forums  (un petit bout du forum général)
Un carnet de notes pour le débutant

 
   

Les forum en Anglais :
Le forum officiel de la fondation Raspberry raspberrypi.org
Le non officiel raspberrypiforums.com/forum/forum.php
Un wiki assez complet elinux.org/RPi_Projects

 
  La littérature
   

En français :
Le blog de Nicolargo que je vous recommande pour sa grande qualité et sa toute nouvelle page de prise en main sur la Raspberry Pi
Le magazine Themagpi (en Anglais) commence à être traduit en Français, le numéro 7 est dispo, vous pouvez participer à la traduction ou télécharger les numéros traduit sur http://frenchmagpi.site-mpe.fr/index.php/Accueil
Gnu/Linux Magazine France (n° 155) de décembre 2012 à voir : Une introduction à la Raspberry Pi, un sujet sur le temps réel (que nous aurons pet être à utiliser) et un sujet sur Nife (Networking Industrial Forth-like Environment).
Gnu/Linux Magazine France (n° 149) de mai 2012 : Première partie de l'article consacré au projet Nife.
Linux Magazine (n° 38) de août 2008 conscré à la domotique
Le RaspberryPI avec PLCLink
Plus de 50 idées pour votre Raspberry Pi

 
   

En Anglais :
"Raspberry Pi User Guide", "Meet the Rasberry Pi"  et "the Raspberry Pi User Guide" des livres de  Gareth Halfacree et Eben Upton
The Magpi un magazine consultable en ligne, vous pouvez aussi télécharger les numéros au format PDF (utilisez SumatraPDF beaucoup plus léger et plus rapide que Acrobat Reader) 
Raspberry Pi GPIO home automation

 
  Les projets confrères (ou concurents) de la Raspberry Pi
   

Un comparatif entre 21 machines à base de processeur ARM (la relève est assurée !)      à noter la Cubieboard un peu plus grande que la Raspberry Pi mais qui possède un port sata.

 
   

Il y a aussi la iMX233-OLinuXino-MAXI de chez Olimex et la   fxi-cotton-candy  

 
   

ODROID vaut également le déplacement mais à 89€    48 x 52 mm  du minimini mais pas de GPIO !

 
  Les bus de terrain "longue portée" (au moins 500 mètres) Il faut savoir que plus la vitesse de transfert augmente, plus la portée diminue.
    Ethernet qui n'est pas à proprement parler un bus puisqu'il ne fait que des liaisons point à point mais il porte sans problème à 100 mètres et l'ajout de switch (devenus très bon marché) permet une grande souplesse dans l'installation d'un réseau, sans parler du WIFI qui permet de se passer de câble (reste quand même les problèmes d'alimentation à voir).  
   

RS485 qui supporte de nombreux protocoles (MODBUS N2 ANDOVER PROFIBUS......) porte à 1200 mètres en topologie bus et à 9600 Bauds sur deux fils en asynchrone.
Modbus datant de 1979 (créé par Modicon actuellement propriété de Schneider-electric), nous avons la une technologie bien mure et toujours utilisée dans l'industrie et dans les bâtiments  tertiaires.
Citons modbus-tk : Bibliothèque Modbus en Python en licence GNU LGPL.

 
    CAN  est né vers 1985 pour le secteur automobile puis s'est développé dans l'industrie, il est pratiquement absent du monde bâtiment à part le société Italienne ROBUR qui fabrique une pompe à chaleur à gaz avec un régulateur CAN ! Et il y a bien sur la réalisation de Bigonoff et son DOMOCAN.
Il porte à 5000 mètres en 10 Kbit/s  à  500 mètres en 125 Kbit/s  et à  30 mètres en 1 Mbit/s tout ça en deux fils.
 
    LONWORKS  est beaucoup plus jeune, il date de 1999, c'est une petite merveille de technologie, chaque puce embarque un "micro" système d'exploitation qui gère la communication , deux puces ou plus savent dialoguer sans maitre. Le bus 2 fils est non polarisé avec un tranfo d'isolement pour chaque puce, la portée est de 500 mètres en topologie libre !
C'est le seul bus que je connaisse vraiment l'ayant pratiqué pendant 11 ans. Il n'est cependant pas entré dans le monde de la domotique (à ma connaissance) à cause je pense des outils logiciels qui ne sont pas à la portée financière des amateurs.
 
   

KNX   L'association KNX date de 1999  mais ce bus est une "remise à niveau" d'un bus appartenant à SIEMENS, beaucoup plus ancien qui se nommait EIB, l'association EIBA datant de 1990.
Ce bus était à l'origine dédié à l'éclairage de bâtiments tertiaires, pour diminuer le câblage. A mon avis c'est une tentative de SIEMENS de contrer LONWORKS en le rebaptisant et en faisant un standard.
Dans le monde du bâtiment tertiaire, aucun constructeur de régulation n'utilise ce bus (ANDOVER HONEYWELL JOHNSON) sauf SIEMENS lui même bien sur.
Ce bus semble plus à la portée des amateurs, l'outil de configuration (ETS3 ?) étant disponible en libre (à vérifier). portée 1000 mètres sur 2 fils, caractéristiques à voir sur ce lien.
TAPKO vend une petite carte du nom de KIMaip et qui embarque un noeud KNX complet, la carte se plug sur une carte plus grande, la liaison est en I2C.

 
    Le bus 1-WIRE reste un bon véhicule très bon marché mais peut être en perte de vitesse, un seul fabricant le propose (DALLAS). Nous laisserons les amateurs de ce bus apporter leur contributions.  
    BACNET est cité pour mémoire car c'est vraiment une usine à gaz plutôt destiné à de gros sites pour faire dialoguer différents domaines entre eux, cette technologie ne sera pas retenue pour l'instant.
De même le bus M-bus (dédié au comptage d'énergie) et le bus SMI (dédié à la commande de store) ne seront pas abordés pour l'instant.
 
  Les liaisons "courte portée" (moins de 3 mètres)
    USB que je vous présente pas, il a le gros avantage d'être universel et de posséder de nombreux adaptateurs (WIFI BLUETOOTH IRDA 433MHZ) mais aussi des adaptateurs pour se connecter sur les bus de terrain "longue distance" MODBUS/RS485 LONWORKS KNX.
 
    SPI  est une liaison synchrone série 4 fils pour relier différentes puces sur une même carte électronique, il fonctionne à une vitesse allant de 1 MHz à 100 MHz, la Raspberry possède cette sortie que nous utiliserons.  
    I2C est un peu comme le SPI mais il fonctionne sur 2 fils en permettant d'adresser un nombre plus grand de circuits à une vitesse plus faible allant de 100 KHz, 400 KHz ou 1 MHz . Voir aussi ce lien et celui-ci et celui-la
La Raspberry possède également ce bus et nous l'utiliserons pour relier les cartes d'entrées sorties "voisines". Le pilote I2C est embarqué dans Linux depuis la V2.4
L'offre en circuits est gigantesque encore aujourd'hui bien qu'il ai été créé par Philips en 1982.
 
  Les logiciels de supervision
    PVbrowser  un logiciel GPL  
   

IGSS un superviseur multi-langue (sauf les fenêtres de paramètrage "avancé" qui restent en Anglais) sur windows qui existe depuis 25 ans, Schneider-electric ayant déjà mis la main dessus, la gratuité va t elle durer ?
Vous pouvez encore le télécharger, il fonctionne avec une limitation de 50 "objets", sachant qu'un objet peut avoir plusieurs paramètres associés, il n'y a pas de limitation de temps, pour plus d'objets, il faut acheter une licence.
C'est du costaud, le fichier de téléchargement fait 923 Mo je compte le tester bientôt.
La liste des drivers disponibles est sur ce lien.

 
    Attention nous entrons maintenant dans une zone payante :  
    Logiciel PCvue de arcinformatique que je cite pour l'avoir déjà pratiqué au boulot.
Il est assez facile à configurer, il se travaille en mode interprété, dès que vous faites une modification, vous pouvez la tester immédiatement (sans phase de compilation).
La version démo est tout à fait fonctionnelle (sous windows uniquement) avec une limitation à 25 variables et la supervison s'arrête au bout d'une heure.
Un gros avantage de ce logiciel "généraliste" est qu'il est fournis avec toute une panolie de drivers "terrain" ce qui est très utile pour tester la com avec tel ou tel équipement sans rien développer en soft.
Petit inconvénéant, il faut montrer patte blanche avant de le télécharger, si vous avez une difficultée à ce sujet, il me reste une version 7.10c (qui date de quelques années) sachant que la version en cours est la 10, si vous voulez vraiment tester la V10 et que vous n'arrivez pas à l'obtenir, contactez moi, je ferais jouer mes relations.
Les drivers fournis en base sont listés sur ce fichier, les nouveaux drivers de la V10 sont ici.
 
    Citons Ignition qui tourne sur Linux et sur toutes les plates formes puisque c'est du Java et pour les drivers de terrain, beaucoup d'OPC, Java et OPC értant pour moi des gros mots (surcouche logicielle) ne ne vais pas le tester, ça ressemble à une usine à gaz et ça n'est pas du libre (à vérifier) donc plutôt (éventuellement) pour les gros sites.  
  Les logiciels d'automatisme (pour créer des automatismes qui fonctionneront en permanence sur votre "cible" Raspberrt Pi ou autre) et de communication vers des périphèriques "physiques"
   

Proview un soft en libre GNU/GPL pour faire de l'automatisme de niveau industriel ? Il fonctionne sur une plateforme Linux x86  (A voir pour Arm/Raspberry Pi)
Aujourd'hui Proview supporte Profibus, Modbus TCP, MotionControl USB I/O et PSS9000.
Une vidéo en Anglais
(avec fort accent hollandais) montrant l'utilisation de Proview sur une ardino. (Qui n'est pas à priori une architecture x86). Et plein de tutos en français.
plc.myforum.ro  un forum (roumain ?) en anglais sur les automates programmables et leurs logiciels

 
   

http://www.modbustools.com/download.asp  des pilotes modbus 1 mois d'essai gratuit mais la communication se coupe au bout de dix minutes, ensuite il faut relancer.
Ca me semble assez pour faire des essais, existe pour Windows, Linux, maître, esclave, RTU ou TCP.

 
   

à voir comedi.org pilotage de périphèriques
et nife-project.org

 
    Attention nous entrons maintenant dans une zone payante :  
   

Straton pour Linux revendu par Copalp (D'après monsieur Sébastien Roberto de Copalp, la solution Straton est opérationnelle avec le couple linux Debian /ARM 11, vous pouvez télécharger une version d'essai de l'atelier logiciel Straton qui tournne sous windows, cette démo est limitée à  30 entrées/sorties et le run time ne tourne que 15 minute, ensuite il faut relancer. C'est une bonne initiation aux ligiciels de programation à  la norme IEC61131-3 dédiée aux automates programmables)

Le téléchargement est accessible sur copalp.com Nom d'utilisateur : november Mot de passe : 2012
Donc je rappelle cette démo limitée tourne sur Windows mais l'application (le run time final) peut tourner sur Linux Debian/Arm11 moyennant finance.
 
    UXP et son drivers Modbus/Linux (à vérifier si ça marche avec la Raspberry Pi) et il y a déjà des librairies Modbus dans le libre.  
    Flowcode 5/Arm de Matrix revendu par Multipower une version bridée est téléchageable à vérifier la compatibilté avec Raspberry Pi. Fonctionne déjà avec Arduino.  
  Les logiciels pour concevoir, tester, debugger, mettre au point, controller la mise en charge, simuler.
    La distribution Linux Backtrack 5.3 contenant le fameux wireshark  
    Realterm pour dialoguer avec votre bus (marche sous windows ou sur Linux avec wine)  
   

linuxfr.org KTechlab et Quc, des logiciels de simulation électronique.  

 
   

http://www.gpleda.org/ une mine (anglaise) de logiciels dédiés à l'électronique, voir aussi wiki/Electronic_design_automation

 
   

hp.woodshot.com   logiciel non-libre mais gratuit de Hewlett-Packard. (Agilent) Simulation HF. Fonctionne via Wine.

 
   

linear.com/designtools version de simulation Spice mis à disposition par le fabriquant de circuits intégrés Linear Technologie, à priori orienté sur leurs produits mais permettant de faire beaucoup plus. Fonctionne via Wine.

 
   

doc.ubuntu-fr.org/conception_electronique un portail Ubuntu avec de nombreux liens sur la conception électronique.

 
  Du matériel
   

Un site anglais pour acheter une raspberry et plein d'accessoires (le délai de livraison est paraît il très court, mieux que RS et Farnell) modmypi.com
Encore plus de choix sur

Encore plus de choix chez http://www.sparkfun.com/
i2cchip.com du matériel pour s'interfacer, le logiciel Realterm marche avec wine.
ET bien sur, Ebay mais allez plutôt sur ebay.co.uk il y a plus de choix.
Pour la France, on peut citer Selectronic (une boutique place de la nation à Paris) Conrad (une boutique à lille), lextronic (une boutique vers Melun), toutes ces enseignes ont évidemment un site Internet.

 
   

Des logiciels de CAO : Layo1 en français (menu et aide) utilisable en amateur jusqu'a 200 connections (Windows uniquement).  Un conseil : démarrer en mode administrateur.
KiCad
en français, windows et Linux.
Un annuaire énorme avec pleins de logiciels libres ou payants.
Un forum "les dessoudeurs de l'extrême" ca démarre et c'est à suivre.

 
    De la robotique en Anglais.  
   

olimex.com Une liste impressionnate de logiciel pour la création de circuits.

 
Mise à jour du 3 décembre 2012